Articles

Affichage des articles du 2015

Femmes en rétention

Première visite au CRA 4, situé au Palais de justice de Paris.
C’est vraiment un choc ! Pour pénétrer dans le Palais, il faut passer un contrôle de sécurité effectué par la gendarmerie : sacs au laser et personnes à la poêle à frire ; après, il faut s’enquérir de l’emplacement du CRA, qui, bien évidemment n’est pas indiqué : « Au fond de la cour à droite, escalier Y », nous dit-on à l’accueil. Arrivées à l’escalier Y, nouvelle demande d’information auprès d’une charmante employée qui travaille dans un réduit sombre, en haut des marches ; comment fait-elle pour garder le sourire ? « Traverser le hall, la cour à droite et là où il y a plein d’agents de police, c’est le dépôt, c’est là ». Nous nous trouvons devant… une porte de prison,

Père d’enfant français ? Expulsé quand même !

L’été n’est pas bon pour les retenus ; nous avons pu constater que chaque été apportait son lot de drames particulièrement révoltants : mort d’un retenu dans le fourgon qui le conduisait à l’aéroport, enfermement d’une femme gravement malade qui traversait la France pour se rendre en Italie...
Cette année, ce sont les pères d’enfants français qui ont trinqué : trois d’entre eux ont été expulsés en juillet. Que dit la loi ? l’étranger, père d’un enfant français, ne peut pas être expulsé «à condition qu’il établisse qu’il contribue effectivement à l’entretien et à l’éducation de l’enfant depuis sa naissance ou depuis au moins 2 ans » (art. L 511-4 du CESEDA).

L'un libre, l'autre pas...

Il y a plusieurs personnes qui patientent dans l’abri et nous nous enquerrons de leur situation. En fait, il y a là un retenu qui vient d’être libéré, accompagné d’un ami. Kamel est euphorique : le juge vient de le libérer, sur appel de son avocat. Il nous fait alors un récit picaresque de ses aventures, il est doué d’un humour ravageur et se montre extrêmement drôle, maniant la faconde méditerranéenne dans un excellent français. Et pour cause ! Kamel est en France depuis 22 ans !

Yacine et Walid, déterminés à attenter à leur vie plutôt que d'être expulsés

Les contrôles de police semblent avoir été encore plus nombreux ces derniers temps et beaucoup de personnes arrêtées ! Sans doute, le résultat de la vaste opération de contrôle au niveau européen. Plusieurs personnes sont déjà présentes à l’accueil quand nous arrivons, ce qui est assez rare. Un couple avec un tout petit enfant. C’est le fils d’un monsieur camerounais que sa femme et son cousin sont venus visiter. Nous entamons la conversation, donnons les conseils que nous pouvons.

Silence, on enferme !

Image
Après de longues semaines de gestation, voici enfin prêtes les deux soirées que nous organisons les 5 et 6 mai prochains au cinéma La Clef, 34 rue Daubenton à Paris dans le 5ème arrondissement :
Projection de 7 films sur la rétention des étrangers en Europe avec une réunion publique de l'Observatoire de l'enfermement des étrangers le 5 et un débat public le 6 avec Migreurop. Parallèlement, les dessinateurs Brouck et Meybeck exposeront des planches originales et dédicaceront leurs albums.






Idrissa, malien, en France depuis 14 ans, enfermé au CRA quand la France est au Mali...

Visite de Jacqueline et Christine.

Une des pires journées de visite : nous sommes arrivées à 13h, personne en attente dans l’abri de fortune réservé aux visiteurs,  les jeunes femmes policières qui accueillent aimablement  notre demande de visite nous informent qu’une visite est partie un quart d’heure plus tôt, nous pensons donc faire notre première  visite dans trois quarts d’heure… Mais  le temps passe et les visiteurs et leurs accompagnateurs ne réapparaissent pas…. En fait nous allons attendre plus de deux heures !