Articles

Affichage des articles du septembre, 2013

Kafka devant le CRA

Cette fois encore, nous sommes confrontées au problème « consul ». En effet, arrivées de bonne heure, nous sommes rapidement introduites au parloir, où on nous annonce qu’il faut repartir : le consul d’Algérie est là et il est hors de question d’avoir ensemble des visites privées et celle du consul. Dépitées, nous faisons demi-tour, sortons pour patienter et bien sûr, nous taillons une bavette avec les autres visiteurs, dont un majestueux Africain.

ILS SONT EN CAGE !

Image
Ils n’ont commis aucun délit, simplement, ils n’ont pas pu obtenir les quelques grammes de papiers qui leur permettraient de vivre dans le pays qu’ils ont choisi : le nôtre.
Pour venir jusqu’ici, ils ont tout laissé dans leur pays d’origine : leur famille, leurs biens et ils ont tout risqué pour construire leur avenir ailleurs, ils ont tout risqué, y compris leur vie.

Ils ont tout risqué, parce qu’ils voulaient se construire un autre avenir, au lieu de subir au pays une vie souvent tracée par les traditions ou étouffée par des régimes politiques autoritaires et corrompus.

Et maintenant, arrêtés au cours d’un contrôle au faciès, ils sont enfermés au Centre de rétention administrative et ILS SONT EN CAGE !

Ce n’est pas une image, ce n’est pas une métaphore, ils sont réellement EN CAGE !

Aux CRA 2 et 3, il y a une cour de promenade : c’est une dalle de béton, sans arbre, sans verdure et sur la dalle, il y a une véritable volière : un grillage qui recouvre la dalle de béton.

Vous ne me croyez p…

Les visites de février et mars 2013

Février

Visite faite par Jacqueline.

Ce jour là l’attente est longue, dehors dans le froid. J’attends plus d’une heure seule puis une maman et sa petite fille me rejoignent ; comme je me plains du froid, la maman me dit que le samedi matin précédent, elles ont attendu plus de deux heures... Deux policiers qui ne ramènent aucun visiteur finissent par venir nous chercher alors qu’un troisième visiteur nous rejoint.
Nous avons commencé nos visites en février 2012. Malgré le décalage entre la mise en ligne de ce blog et les premiers témoignages recueillis, nous pensons intéressant de les publier et de commencer par le début.
Ces premiers témoignages sont regroupés par mois. Nous rattraperons le temps jusqu'à faire coïncider les futures publications avec les périodes concernées et en publiant nos visites les unes après les autres.

N C, 25 ans, 25ème jour de rétention.

N C n’entretient manifestement aucune illusion sur la possibilité de faire valoir ses droits dans la situation où il se tr…